dépasser ses limites

Dépasser ses limitations pour atteindre la liberté financière

Comment savoir si nous sommes à notre place ? Comment atteindre la liberté financière tout en vivant sa passion ?

Identifier ses limitations

Posons-nous cette question : si j’avais une baguette magique, si je n’avais aucune limitation de temps, de connaissances, d’argent… quelle serait ma réalité ? Plus concrètement, si demain je touchais un milliard d’euros, qu’est-ce que je ferais différemment ?

Selon Pierre Catelin (2012-2200 – Petit Manuel pour révolutionner le bonheur) :

“La personne quitterait vraisemblablement son emploi, à relativement court terme, sauf si elle craint que cela ne transforme sa vie en désert. Pour continuer à faire le même travail alors que l’on vient de recevoir un milliard d’euros, il faut que ce travail soit une occupation que l’on aurait de toute façon menée si elle n’était pas rémunérée.”

C’est peut-être le bon moment pour vous demander ce que vous feriez si vous receviez, là, maintenant, un milliard d’euros… Même si votre travail vous plait et vous épanouit, continueriez-vous à le faire exactement de la même façon ?

Pour ma part, l’argent n’a jamais été une contrainte. Même avant d’en avoir, j’ai toujours été convaincu qu’il était un outil et que l’ “intendance” suivrait mes projets. En revanche, je me sentais limité par mes compétences : je ne me sentais pas capable d’écrire un livre ou de réaliser une vidéo, j’avais de réelles peurs par rapport à cela…

En m’imaginant sans mes limitations, j’ai réalisé que je me sentais bien en aidant les autres et que la richesse de mes expériences (d’entrepreneur ayant connu de grandes difficultés mais également de grandes réussites, de personne ayant beaucoup travaillé sur elle et recherchant le bonheur) pouvaient contribuer à aider d’autres personnes.

J’ai donc réorienté mon temps et mes ressources. Pour communiquer mon message, j’ai décidé de dépasser ma peur du regard de l’autre et j’ai entrepris de partager mon expérience, d’abord par l’écrit, puis par la vidéo…

 

Vivre sa passion

J’ai très souvent entendu dire dans ma jeunesse : “Si tu veux gagner correctement ta vie, fais un bon métier (médecin, avocat…). Tes passions (sport, peinture, musique…), tu y penseras pendant ton temps libre.” Le sous-entendu est qu’il n’est pas possible de gagner de l’argent et de vivre sa passion. Cette croyance est fausse !

Pour créer de l’abondance dans sa vie, il ne faut pas rechercher de manière analytique le secteur d’activité le plus propice à notre enrichissement, mais plutôt nous demander quelle est notre passion, qu’est-ce qui nous fait plaisir dans la vie, où notre cœur a-t-il envie d’aller ?

Demandons-nous si les choix de vie que nous avons faits nous conviennent vraiment. Avons-nous choisi notre métier par raison ou par passion ?

Voici une série de questions qui pourront vous aider à mieux vous connaitre et à découvrir si vous faites ce que vous aimez :

  • Si vous disposiez de ressources financières illimitées, feriez-vous la même activité ?
  • Êtes-vous enthousiaste le matin à l’idée d’aborder une nouvelle journée ?
  • Quand vous étiez enfant, de quoi rêviez-vous ? Qu’aimiez-vous faire ?
  • Vous sentez-vous libre dans vos choix de vie ?
  • Quelles sont les motivations qui vous ont conduit(e) à choisir votre activité actuelle ?

Pour ma part, lorsque j’ai commencé à vivre ma passion, je n’ai plus eu l’impression de travailler et j’ai retrouvé une joie de vivre que j’avais oubliée.

 

Changer de chemin si nécessaire

Ne nous jugeons pas sévèrement si nous prenons conscience que nous n’avons pas fait le bon choix. Il n’est jamais trop tard pour choisir un chemin qui correspond à notre passion. De mon côté, il m’a fallu une dizaine d’année et l’expérience de mon dépôt de bilan pour comprendre que je n’étais plus à la bonne place ! J’ai fini par accepter cette réalité et par choisir un chemin beaucoup plus épanouissant pour moi. Et depuis que je fais des activités qui me passionnent (créer des projets porteurs de sens, pour aider les personnes à transformer leur vie), non seulement ma vie m’apporte de la joie et du bonheur, mais en plus, les opportunités se multiplient et l’argent rentre de lui-même.

Pour ne pas subir la peur d’un changement brutal d’activité, il est possible de commencer à vivre sa passion en continuant pendant un certain temps son activité habituelle. La transition se fait ainsi en douceur, sans prendre de risque trop conséquent[1].

Chacun d’entre nous peut réellement vivre la vie dont il rêve. L’important est d’identifier ce qu’on aime vraiment, de prendre la décision de vivre sa passion, d’y croire fermement et de commencer sa nouvelle activité.

 

Vous avez pris conscience que vous n’étiez pas à votre place et avez réorienté votre vie ? N’hésitez pas à partager votre expérience ou vos interrogations.

[1] Voir à ce sujet La création d’entreprise, alternative au salariat.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.