Pendant vingt-cinq ans, j’ai été surinformé : à peine arrivé dans ma voiture, je branchais France Info ; le soir, j’écoutais les informations à la télévision et je lisais un ou deux journaux chaque jour. En prenant du recul, j’ai compris que je n’avais absolument rien retiré de ces informations : les scandales politiques succèdent aux scandales politiques, les crises économiques et financières se suivent et se ressemblent depuis trente ans, les attentats se succèdent, la famine continue à faire rage dans certains pays, l’argent public est gaspillé par ceux qui nous gouvernent…

J’ai donc décidé depuis quelques années de ralentir le temps que je consacre aux informations à quelques minutes par jour. Les journaux d’information en ligne, notamment, permettent d’avoir une vue générale des nouvelles de la journée, de se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde, sans se laisser absorber par la négativité des informations. D’autant plus que les progrès technologiques nous permettent de recevoir les faits dramatiques du monde entier (guerre, inondation, événement climatique…) comme s’ils s’étaient produits juste à côté de chez nous.

Pour moi, le plus important n’est pas de développer ma culture générale en étant surinformé, mais de savoir ce que je peux faire à mon niveau pour me réaliser et pour participer à la création d’un monde meilleur.

Et vous, parvenez-vous à diminuer le temps que vous passez à vous informer ?

Je vous souhaite une excellente journée,
Ludovic

Trop d'informations tue l'information

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.