“Je suis convaincu que la moitié environ de ce qui sépare les entrepreneurs prospères de ceux qui n’ont pas de succès, c’est juste la persévérance”, avait dit Steve Jobs. Je peux également citer l’histoire d’Abraham Lincoln qui est une belle histoire de persévérance. Car, cet homme :

  • fit faillite à l’âge de 31 ans,
  • fut battu aux élections législatives à 32 ans,
  • fit de nouveau faillite à 34 ans,
  • a vu mourir sa petite amie à 35 ans,
  • a subi une dépression nerveuse à 36 ans,
  • a été battu aux élections locales à 38 ans,
  • a été battu aux élections au Congrès à 43 ans,
  • a été battu aux élections au Congrès à 46 ans,
  • a été battu aux élections au Congrès à 48 ans,
  • a été battu aux élections au Sénat à 55 ans,
  • n’a pu s’inscrire aux élections à la vice-présidence à 56 ans,
  • fut battu aux élections au Sénat à 58 ans,
  • fut élu président des États-Unis à l’âge de 60 ans.

La persévérance est l’une des clés du succès mais elle nécessite quelques préalables pour se réaliser pleinement :

  1. Être aligné,
  2. Avoir un désir ardent,
  3. Saisir les opportunités de grandir,
  4. Savoir aller jusqu’au bout,
  5. Utiliser la force du focus,
  6. Développer une solide confiance en soi,
  7. Développer ses compétences.

1. Être aligné

Nous sommes des êtres exceptionnels, soyons en conscient. De ce fait, pour réussir, nous devons être alignés avec qui nous sommes, avec ce qui fait sens pour nous, avec nos valeurs. Car, si nous poursuivons des buts, des projets qui ne nous ressemblent pas, alors il est probable que nous échouerons. D’ailleurs, pourquoi la vie nous aiderait à réaliser des objectifs qui ne nous ressemblent pas ?

La cohérence, la congruence, font que nous réalisons ce que nous visons. Car, nous vibrons en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Écouter son cœur, ses intuitions, écouter les signes de la vie, les signes de notre corps, s’écouter soi-même sont autant de manières d’être sur le bon chemin, et ainsi d’identifier et de réaliser sa raison d’être.

Et pour avoir vécu la situation, comme je vous le relate dans mon livre “J’ai perdu 40 millions d’euros, et j’ai découvert une vie pleine de sens”, lorsque tout nous montre que nous sommes sur le mauvais chemin et que nous nous sentons mal, la meilleure des choses à faire est de faire preuve de courage, et de changer de cap !

2. Avoir un désir ardent

La seconde chose qui nous permettra de cultiver la persévérance est la puissance de notre désir. En ayant un désir ardent, nous attirons les circonstances favorables à nos projets, nous devenons un aimant étant entendu que notre cerveau est un émetteur et un récepteur. La plupart des personnes qui connaisse le succès, applique la loi du désir ardent : ce sentiment qui fait qu’elles ont une croyance absolue en leur désir. Et elles ne doutent pas une seconde qu’elles vont le concrétiser.

Le désir est une énergie puissante qui met en action. Comment commencer à matérialiser votre désir ?

Prenez une feuille, et notez votre objectif, avec précision, et en utilisant le présent. Décrivez également les réactions de vos proches quand nous l’aurons concrétisé. Décrivez vos propres émotions.

“Je me lance dans la commercialisation et la conception d’un produit qui se révèle être un best-seller. Je me sens fier(e) de cette réalisation. Je suis convié(e) à en parler sur un plateau de télévision. Mes parents, mes amis me félicitent chaleureusement. Mon téléphone ne cesse de sonner. Je suis ravi(e), je me sens fort(e). Je remercie la Vie.”

Comment vous sentez-vous ? N’hésitez pas à relire votre objectif, et à en ressentir les émotions pour augmenter votre désir de l’atteindre.

3. Saisir les opportunités de grandir

La persévérance est le fondement de notre évolution. En sachant apprécier le chemin vers la réussite, avec toutes ses expériences, ses rencontres, nous devenons meilleurs. Et, je suis convaincu que le chemin importe plus que le résultat. D’ailleurs, lorsque nous décidons de façonner notre vie à notre image, nous savons pertinemment que sur notre route se dresseront des obstacles, des opportunités de grandir. Et sans persévérance, il n’y a pas d’apprentissage.

4. Savoir aller jusqu’au bout

En atteignant notre but, et ce même si nous mettons plus de temps que prévu, nous avons l’immense satisfaction d’avoir accompli quelque chose, car nous avons surmonté les difficultés qui se sont présentées. Et avec beaucoup de travail et de persévérance, le fait de progresser dans l’atteinte de notre objectif renforce aussi notre estime de soi.

En outre, prendre l’habitude d’aller jusqu’au bout d’un projet est une excellente habitude pour ancrer de nouveaux circuits neuronaux, et asseoir la persévérance comme une seconde nature.

Pour poursuivre nos efforts, quel que soit notre projet, le mieux est de découper notre objectif en un ensemble de tâches à effectuer. Car, notre résistance sera moins grande, et notre motivation décuplée.

5. Utilisez la force du focus?

Nous vivons dans un monde de distractions : omniprésence des écrans, notifications des réseaux sociaux, il devient de plus en plus difficile de rester concentré sur une tâche plusieurs minutes d’affilées.

En fait, le succès n’a jamais été aussi facile, et il n’a jamais été aussi difficile pour celles et ceux qui n’arrivent pas à garder leur focus. Les personnes qui tirent leur épingle du jeu sont celles qui résistent aux distractions, qui s’éloignent des activités qui ne les rapprochent pas directement de leurs objectifs. D’ailleurs, notre cerveau permet un mécanisme prénommé “le système d’activation réticulaire” : qui filtre les informations du monde extérieur pour nous aider à identifier les opportunités. C’est ce même système qui nous fait voir la voiture de nos rêves à chaque coin de rue, lorsque nous décidons ardemment de l’acheter.

Warren Buffett explique, dans une interview, que son succès est dû à sa capacité à dire non aux distractions. Il souligne avoir dit non à 99% des propositions d’investissement qu’il recevait tous les ans.

6. Développer une solide confiance en soi

En ayant confiance en nous, nous développons la conviction profonde que notre désir est juste, et quels que soient les obstacles, nous avons la croyance que nous sommes capables d’y arriver. La confiance en soi est l’ingrédient nécessaire pour développer une persévérance face à l’adversité.

Napoléon Hill, dans son livre “Réfléchissez et devenez riche” relate l’histoire de Barnes qui rêvait de devenir le collaborateur d’Edison. En effet, lorsque Barnes rencontra Edison pour la première fois, il ne caressait pas un faible espoir ou un souhait mais il avait un désir ardent de devenir le collaborateur de ce dernier, et il avait pleinement confiance en sa capacité à le devenir. Son désir était tellement puissant, sa confiance en lui était tellement grande qu’elle conduisit Barnes à ne pas ménager ses efforts et à saisir toutes les opportunités. Quelques années plus tard, Barnes devint le collaborateur d’Edison : car il le désira de toute son âme. De cette manière, il atteint le but qu’il s’était fixé.

7. Développer ses compétences

Enfin, développer ses compétences me semble primordial pour accéder à une meilleure version de nous-même. Nous avons des appétences naturelles pour certaines compétences, mais pour inscrire nos projets dans la réalité, il nous faut déployer de nouvelles compétences.

En effet, pour nous enrichir, nous devons cesser nous former, apprendre, pour élargir notre domaine d’action, et notre créativité. Ainsi, si je devais vous livrer un seul conseil ce serait celui-ci : prenez soin de vous, sentez-vous bien ici et maintenant, œuvrez à la réalisation de vos objectifs, mais ne fermez pas la porte à l’imprévu. Soyez ouvert, conciliant avec vous-même, et ayez confiance en votre capacité à vous réaliser pleinement.

Ce que vous pouvez faire dès maintenant :

  • établir une liste des compétences que vous aimeriez acquérir,
  • réfléchir aux actions de formation que vous souhaitez mettre en œuvre,
  • établir une liste des formations, colloques en lien avec votre activité,
  • écouter des audios,

Pour aller plus loin

Je vous propose de répondre aux questions suivantes :

  • Quelle est votre vision d’entrepreneur ?
  • Pourquoi souhaitez-vous vous lancer ?
  • Qu’est-ce que cela va vous apporter ?
  • Étés-vous prêt à réaliser des sacrifices en vue de l’atteinte de votre objectif ?
  • Quel impact cela aura t’il sur votre vie ?
  • Avez-vous un objectif pour cette année ?
  • Qu’êtes-vous prêt(e) à entreprendre si les résultats escomptés se font attendre ?

“La différence entre gagner et perdre c’est le plus souvent : ne pas abandonner.?” (Walt Disney)

“Si vous voulez changer votre vie, la première chose à faire est d’être déraisonnable. Celui qui change le monde n’est pas raisonnable, il adapte le monde à sa vision des choses “.

“Ce n’est pas le vent qui décide de votre destination, c’est l’orientation que vous donnez à votre voile. Le vent est pareil pour tous”. (Jim Rohn)

“L’estime de soi vient d’une chose, penser que vous êtes digne.” (Wayne Dyer)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.