“Pour qui te prends-tu ?”, “tu peux faire mieux”, “tu n’es pas le centre du monde”, mon père me répétait souvent ces phrases. C’était sa façon à lui de me faire comprendre que je devais savoir rester discret et modeste.

De ce fait, pendant longtemps, par peur de déplaire, je n’osais pas montrer mes forces alors que je brulais d’envie de sortir de la norme, de réussir.

Je ne peux que vous inciter à voir grand, dans tous vos projets car en vous fixant des standards élevés, vous atteindrez de belles réalisations. Mais il vous faudra une bonne dose de confiance en vous pour atteindre vos objectifs. Car il se peut que certaines personnes vous dissuadent d’aller jusqu’au bout de vos rêves. Pourquoi ? ” Parce qu’il faut être raisonnable dans la vie, voyons ! “. Vous avez déjà entendu cette phrase ? Sûrement. Mais ne prêtez guère une oreille attentive à ce genre de discours car vous avez le droit, le devoir de viser grand.

Le succès vient de nos pensées. Nous devons être convaincus de vouloir atteindre le succès pour y parvenir. En effet, lorsque nous sommes convaincus qu’une chose est possible, notre cerveau travaille pour trouver les moyens de la concrétisation.
Mais, je dois vous avouer que le plus grand ennemi du succès est la peur.

Il faut savoir la reconnaître en étant conscient que :
– l’indécision la fait grandir,
– l’action la guérit,

La confiance est acquise à travers l’action. Croire en ses capacités est la base, et l’action construit la victoire. Quand vous avez peur, demandez-vous de quoi vous avez peur, et penser à l’action à mettre en œuvre pour la contrer. Penser en grand nécessite d’accorder du temps à son développement personnel. Car la plupart des leaders lisent, se forment, visualisent leur réussite, réfléchissent à leurs problèmes pour en ressortir des opportunités.

Cultivons l’enthousiasme, mettons de l’énergie dans toutes nos actions (sourire, poignée de main, phrases..), diffusons de bonnes nouvelles, félicitons nous, félicitons nos collaborateurs, adoptons un langage positif, faisons sentir les gens importants.
Comment voir grand, et élever ses standards ?

Débarrassons-nous du doute

La première étape est de taire le doute, ou les voix dissonantes qui distilleraient en nous de mauvaises vibrations. Car, lorsque nous entamons de nouveaux projets, il n’est pas rare de trouver sur notre chemin des personnes, qui sans le vouloir expressément, tentent de nous en dissuader.
Après avoir vécu l’épreuve du dépôt de bilan, je me suis attaché à faire éclore mon projet de vie : celui d’aider les autres à trouver ce pourquoi ils sont faits. Animé de cet objectif d’inspirer, ma motivation, mon enthousiasme se sont décuplés. Je n’ai pas laissé le doute m’emporter car j’étais certain d’être sur ma voie, aligné.

Et, généralement les gens heureux qui obtiennent ce à quoi ils aspirent ne sont pas des super héros, mais des gens ordinaires qui ont décidé d’adopter la meilleure attitude : le positivisme.

L’antidote à la peur : l’action

Dès que nous avons de grands rêves, une menace apparait : la peur. Elle est une force paralysante. Elle nous empêche d’obtenir ce que nous voulons vraiment. Mais, il existe un remède : celui de l’action. Aussi, il n’est pas rare que nos perceptions erronées amplifient notre peur jusqu’à nous faire imaginer les pires conséquences. Or, en agissant, nous détournons notre attention de la peur. Avant d’agir, il faut des penser à des situations positives, se rappeler de nos succès, et visualiser une issue favorable à notre projet.

Car la faiblesse ultime de la nature humaine est : l’autodépréciation.

Soyez certains de vos atouts, et construisez la liste de vos cinq meilleurs atouts :

  • votre rigueur,
  • votre sens des relations humaines,
  • votre créativité,
  • vos facultés de compréhension,
  • votre esprit d’analyse,
  • votre écoute,
  • votre intuition,
  • etc.

En redécouvrant vos points forts, vous pourrez vous appuyer dessus pour concrétiser vos ambitions. Et, en y regardant de près, vous pourrez même constater que bon nombre de personnes ont obtenu ce à quoi vous aspirez, sur la base de ces mêmes atouts.

Il y a toujours une récompense dans la vie pour ceux qui s’élèvent, qui œuvrent pour un projet plus grand que leur propre personne, pour ceux qui gardent le cap sur un objectif en étant attentif aux signes de la vie.

Elever ses standards

Nos standards sont pour la plupart hérités de nos conditionnements, de notre éducation, de notre vécu. La bonne nouvelle est que nous pouvons décider de les modifier, de les élever. Car rien de grand ne s’accomplit sans des standards élevés. Personne ne réussit avec des “petits buts”. Demandez-vous sincèrement ce que vous aimeriez réaliser si vous n’aviez aucunes contraintes de temps, d’argent, de santé.

Nous méritons le meilleur et ce dans chaque domaine de notre vie : notre vie familiale, notre environnement professionnel, nos finances, nos relations amicales, notre santé.

Si notre vie n’est à pas l’image ce que nous espérons, c’est que nous continuons à tolérer des situations qui ne nous correspondent pas, qui nous renvoient aux mêmes frustrations.
Si nous attirons sans cesse les même personnes, ou situations c’est que la vie nous propose de transcender cela pour agir différemment : c’est une invitation au lâcher-prise, à la guérison, et au refus de la résistance.

Mais, dans tout changement, la seule volonté ne suffit pas. Le changement implique l’engagement et un processus de développement personnel.

Se poser les bonnes questions

Je vous propose humblement un travail de questionnement pour faire le point sur votre situation actuelle, et viser la progression.

  • Suis-je sûr(e) de dépenser mon énergie dans les choses qui me tiennent à cœur ?
  • Comment puis-je acter, dès à présent, ma volonté de changer et d’élever mes standards ?
  • Qu’est-ce que je pourrais changer, dans mon quotidien, dans mes rituels, pour accéder à une meilleure version de moi-même ?
  • Comment, dès aujourd’hui, vais-je me positionner pour transformer ma réalité ?
  • Quelle action vais-je entreprendre dès à présent pour cesser l’auto-sabotage ?
  • Suis-je réellement conscient(e) de mon entière responsabilité, dans tout ce que j’ai vécu ?
  • Il y’a-t-il une personne dans mon entourage à qui j’accorde beaucoup trop de crédit pour m’aider à prendre les bonnes décisions ?
  • Est-ce que je fais dépendre mon bonheur de quelqu’un d’autre ?
  • Suis-je prêt(e) à changer ?
  • Qu’est-ce qui, dans mon comportement, m’a mené vers la situation difficile que je vis aujourd’hui ?
  • Suis-je certain(e) d’avoir fermé la porte aux relations toxiques dans ma vie ?
  • A quoi puis-je renoncer, dès maintenant, pour développer mon plein potentiel ?
  • Qu’est-ce que j’ai accepté à contrecœur, ou pour faire plaisir à quelqu’un ?
  • Qu’est-ce que j’aimerais vraiment réaliser cette année ?
  • Quel engagement suis-je prêt(e) à prendre vis-à-vis de moi-même ?

Si vous faites l’exercice honnêtement, en prenant le temps d’écrire vos réponses, vous allez constater qu’il y a actuellement dans votre vie, des cordons qu’il vous faut couper pour accéder à l’existence que vous méritez.
Et nos petites actions sont toujours meilleures que nos plus grandes théories.

Viser grand pour changer de vibration

Notre vie commence à changer lorsque nous espérons d’elle, le meilleur, lorsque nous cessons de nous contenter. Faire preuve de gratitude, être modeste, savoir se contenter de ce que nous avons, ne signifie pas renoncer à nos rêves car ils sont trop grands. Il n’y a aucune limite autre que celle de notre ego, de ce que l’on projette, de ce que l’on pense mériter. Le “trop” n’est en fait qu’une limitation de l’esprit.

Les plus belles choses de la vie nous arrivent lorsque que nous affirmons qui nous sommes réellement, sans crainte des jugements. Et lorsque nous refusons ce qui ne correspond pas à la vision la plus haute que nous avons de notre existence.

Par le contrôle de nos pensées, de notre volonté, nous passons au niveau supérieur : le niveau de la réalisation de soi. En somme, fuyons la normalité, élevons nos standards, et visons la progression.


Mon meilleur conseil entrepreneurial est de se lancer. (Dave Morin)

Si vous passez outre ce sentiment de peur, ce sentiment de prise de risque, des choses vraiment surprenantes peuvent arriver. (Marissa Mayer)

L’entrepreneuriat est une affaire d’énergie. (Wanda Bonet-Gascot)

A chaque fois que vous vous retrouvez du même côté que la majorité, il est temps de prendre du recul, et de réfléchir. (Mark Twain)

Votre vie est le résultat des choix que vous avez faits. Si vous n’aimez pas votre vie…Commencez à faire de meilleurs choix. (Zig Ziglar)

La plus grande révolution de notre génération est la découverte que l’être humain, en changeant l’attitude de ses pensées intérieures, peut changer les aspects extérieurs de sa vie. (William James)

Ce n’est pas en écoutant quelqu’un parler que l’on évolue. C’est en agissant et en vivant des expériences. (Laurent Gounelle)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.