En étant pleinement présent, nous prenons aussi plaisir à l’action en cours, même si celle-ci ne nous passionne pas particulièrement. La difficulté est alors de ne pas laisser nos pensées se diriger vers le passé ou le futur.

Une thérapeute m’a aidé à prendre conscience de l’importance du moment présent. En discutant avec elle, j’ai commencé à évoquer la mauvaise nuit que je venais de passer et les difficultés que je rencontrais avec mes entreprises. Elle me répondit :

— Et maintenant, est-ce que ça va ?
— Oui, mais…
— Et maintenant, quel est ton problème ?
— Je n’en ai pas, mais…
— Et maintenant, qu’est-ce qui ne va pas ?

En me ramenant patiemment au moment en cours, elle me montrait qu’il est impossible d’avoir un problème en étant totalement dans le présent.

Cesser de se battre et de résister amène aussi à être pleinement présent à tout ce qui est : à nous-mêmes, à nos paroles, à nos pensées, à notre environnement.

De vôtre côté, êtes vous pleinement présent à la vie ?

Bonne journée,
Ludovic

Être dans le présent est la condition de la paix intérieure. (Jean-Louis Murat)

4 Commentaires

  1. Bonjour et merci pour ce partage,
    J’ai toutefois une question à laquelle vous pourrez peut-être répondre… Si des éléments du passé sont très forts et que leur violence a en quelque sorte « créer » celui ou celle que nous sommes à l’instant présent, comme une « inscription » dans nos gênes…. Est-ce réellement possible d’être serein et sans problème dans l’instant présent même si les blessures du passé font alors pleinement parti de notre « essence »?
    J’ai l’impression que cette libération est tout de même un énorme travail personnel, qu’il est possible, d’après les témoignages qui arrivent jusqu’à moi à condition d’aides extérieur d’une bienveillance extraordinaire.
    La seule volonté suffirait-elle à être dans la conscience de l’instant présent ? Et si oui, comment ne pas s’épuiser à s’y connecter ?
    Désolée, cela fait beaucoup de questions, il faut croire que ce sujet me touche profondément ce matin, et désolée pour tous ces guillemets…
    Merci d’avance pour votre avis, vous êtes plus avancé que moi sur « le » chemin ! 🙂
    Bonne journée à tous et bon courage pour avancer positivement dans et via ce confinement,
    Du bon, de la lumière et de l’amour à tous…
    Merci Ludovic et prenez soin de vous

    Réponse
    • Bonjour Cendrine. Beaucoup de gens se reconnaitront dans votre témoignage.
      On peut avoir l’impression parfois que nos traumatismes passés se sont enkystés en nous au point d’avoir façonné notre personnalité
      Comment faire preuve alors de résilience sans se renier ?
      Il n’y a pas de réponse stéréotypée.
      Pour certains, ça a été un mal nécessaire pour apprendre à mieux se connaître et pour agir aujoud’hui avec concience et discernement face à l’adversité
      D’autres ont donné un sens à leur vie en racontant leur histoire au travers de livres, de témoignages…
      Ce qui est important, c’est d’être dans l’acceptation de ce qui est et d’aller chercher le cadeau derrière l’épreuve.
      Mais si les pensées sont intrusives au point de gâcher l’instant présent, alors il est nécessaire de faire un travail sur soi en acceptant l’aide de profesionnels de l’accompagnement.
      Bien à vous Cendrine

  2. Bonjour Ludovic.

    Je vis le moment présent tous les jours et un souvent au moment du réveil. Ce moment du réveil est un moment propice au vagabondage de ce qui émerge en nous ou devant nous. Mon idéal est vraiment d’être dans la constance d’être au Présent que j’appelle le Temps Point.
    C’est vrai, que seule l’action du moment compte. Il n’y a pas de réticence, ni d’émotion par rapport à l’action qui se propose. Par contre, comme le temps n’existe pas, il est bon d’écouter les signaux du corps comme par exemple une boule ressemblant à une sorte de pression qui me dit, aujourd’hui, d’arrêter de travailler. J’apprends chaque jour durant d’écouter les signaux du corps pour savoir si je suis dans la bonne direction ou si je vais trop loin, etc.

    Réponse
    • Etre à l’écoute de son ressenti est une formidable boussole pour prendre ses décisions. Entièrement d’accord avec ça Pascale

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.