En garantissant plus de liberté, un sentiment de fierté et une rémunération accrue l’entrepreneuriat est source de bien-être est de zénitude au travail.

L’entrepreneuriat, c’est la possibilité qu’a n’importe quel individu de lancer sa propre initiative à son propre compte. De nos jours, c’est d’autant plus facile qu’internet facilite les démarches et limite les dépenses.

Les idées reçues sur l’entrepreneuriat sont souvent négatives or, il est source de nombreux bienfaits. Pour les entrepreneurs les plus accomplis, l’entrepreneuriat permet même d’atteindre un sentiment de zénitude.

Des avantages à devenir entrepreneur

Les bienfaits de l’entrepreneuriat s’illustrent en premier lieu au travers des avantages les plus évidents qu’il garantit à tout auto entrepreneur.

Plus de liberté

L’idée principale de l’entreprenariat, c’est de ne dépendre que de soi. En se mettant à son propre compte, l’entrepreneur est libre de prendre les décisions qu’il souhaite dans le cadre de son activité.

Bien sûr, ce n’est pas entièrement vrai. Certes, il n’a plus de hiérarchie pour lui indiquer une quelconque procédure et certains impératifs. Mais de nouvelles obligations naissent de la relation avec les partenaires, les clients et les autorités administratives.

Ce sentiment de liberté est donc contrasté pour certains par la pression de la responsabilité et de la charge de travail. Mais n’est ce pas-là un faible « prix » pour la liberté ?

Un sentiment de fierté

Confronté à ses responsabilités, l’entrepreneur se fixe des objectifs en permanence. En les atteignant, il se développe tant professionnellement que personnellement.

La plupart des entrepreneurs l’affirment, être auto entrepreneur pendant 1 an, c’est l’équivalent de 10 ans en tant que salarié.

Face à son réseau, il est fier d’annoncer ses réussites. Il prend son travail comme un défi constant et n’hésite pas à se lancer toujours plus de challenges. Seul mettre à bord, il est libre de fixer ses limites et d’organiser son temps de travail pour mener à bien ses différentes missions.

Une rémunération accrue

Difficile d’avancer une telle affirmation, surtout pour les nouveaux entrepreneurs qui souvent ne se rémunèrent pas les premières années. Pourtant, bon nombre d’entre eux confirme mieux gagner leur vie qu’en étant salarié.

Effectivement, si son business se développe correctement, l’entrepreneur peut rapidement voir ses revenus se démultiplier là ou un salarié aura besoin de plus de temps.

En tant qu’entrepreneur, il est même possible de céder son activité pour en récupérer un capital souvent très important.

Indépendant oui, mais pas seul

Même en cherchant des inconvénients, difficile de déconseiller l’entreprenariat à chaque individu.

Beaucoup pensent que le plus gros défaut de l’entreprenariat, c’est d’être seul. Mais c’est faux ! Être travailleur indépendant pour un entrepreneur ne signifie pas du tout travailler seul.

Nécessairement, il y a une interaction avec les clients et les prospects. De la même manière, il faut échanger avec d’autres professionnels pour certaines taches externalisées (la comptabilité, le droit, le graphisme…). Enfin, certaines initiatives peuvent mener vers des partenariats ou de la co-création qui impliquent un contact de tous les jours avec les autres.

En réalité, l’aspect social est même un facteur de réussite pour l’entrepreneur. Grace au contact humain, chacun a la possibilité de partager et de recevoir. L’idée étant d’échanger pour faire avancer et évoluer son activité entrepreneuriale.

Un objectif commun : la zénitude

Souvent oubliée, la zénitude occupe une place prépondérante dans l’entreprenariat et constitue l’un de ses bienfaits les plus importants. Ce sentiment de sérénité s’obtient dès lors que l’entrepreneur prend réellement conscience des avantages de son statut.

Sa liberté lui permet de mettre en place une stratégie en adéquation totale avec sa personnalité et ses valeurs. La ligne de conduite qu’il définit évolue avec lui au fil de temps pour atteindre un idéal qui lui est propre.

En fait, c’est l’entrepreneur qui choisit jusqu’où il veut aller, comment il souhaite y aller et à quelle vitesse ? L’idée étant pour lui de trouver un équilibre dans son rythme de vie.

En ne dépendant de personne, l’entrepreneur n’a pas à se justifier de ses choix. Il choisit les individus avec qui il veut collaborer sans rendre de compte. Il peut ainsi utiliser pleinement ses aptitudes et créer son activité sur-mesure.

Coté finance, l’entrepreneur atteint rapidement un équilibre. Tous les profils qu’il réalise peuvent être réinvestis comme il le souhaite. Ainsi, c’est lui qui se verse son salaire et dispose comme bon lui semble du reste des bénéfices.

Dès lors qu’il atteint un certain niveau d’indépendance financière, l’entrepreneur se sent comblé et peut se projeter vers son futur sans avoir à se restreindre.

Ce n’est qu’une fois qu’il a pris conscience de tout ça, que l’entrepreneur lâche prise et trouve la zénitude dans l’entrepreneuriat.

Auteur de l’article : bonne-assurance.com

2 Commentaires

  1. Bonjour et merci pour cet article et pour le site d’ailleurs car ce n’est pas facile d’être entrepreneur mais avec la zénitude ça rend les choses plus zen.

    Réponse
    • Merci à vous Amélie.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.