Mon ego était froissé, il était blessé lorsque les autres ne prêtaient pas attention à moi. Je me prenais pour une personne exceptionnelle, faisant des choses extraordinaires, moi le brillant entrepreneur ayant créé ou repris une centaine d’entreprises, lancé de nombreux concepts novateurs, pouvant tant apporter au monde…

Je souhaitais que les projecteurs soient braqués sur moi et mon ego avait très peur de disparaitre, de mourir, d’être abandonné, rejeté. Je créais ainsi des réactions : comparaison, critique, jugement, évaluation, séduction…

Une fois observé tout ce petit manège, nous prenons conscience que notre tête est entièrement habitée de mots et d’images alimentés par l’ego. Mais notre mental est seulement préoccupé par le passé et par le futur.

J’ai ainsi découvert que je ne devais pas prendre mes pensées trop au sérieux, que toute cette agitation mentale pouvait cesser pour céder la place à un espace me permettant de savourer une vie plus paisible, au présent : en profitant, par exemple, d’un magnifique lever de soleil sur les montagnes ou d’une promenade en bord de mer. En étant réellement présent à la nature, à la vie, je me libère progressivement du besoin maladif de briller, de me faire aimer, remarquer… Car lorsque notre attention est présente, à la vie nous sommes présents.

Et vous, arrivez-vous à vivre pleinement l’instant présent ?

Je vous souhaite une belle journée,
Ludovic

6 Commentaires

  1. Merci encore Ludovic .. Non comme tu le sais des soucis me harcèlent et j’ai beaucoup de mal à vivre l’instant présent mais j’essaie d’y travailler et tes paroles réchauffent mon cœur et me ramènent aux beautés simples de la vie quotidiennes que nous ne savons pas toujours apprécier. Bonne journée à toi et à ta famille

    Réponse
    • Tes paroles me vont droit au coeur. Merci à toi

  2. Bonjour.

    Ah ! l’égo qui montre son nez en ajoutant à ce qui Est des interprétations, des peurs, des éléments du passé et parfois du futur !

    Dans mes deux premières parties de vie, je n’avais pas conscience des actes de l’égo qui attisait mes peurs pour ne pas faire ou qui préférait être petite souris, par peur, pour ne pas être vu.
    Comme j’ai expliqué dans une de tes pépites Ludovic, la Vie m’a mis sur mon chemin des plateaux devenus Or, parce que j’étais atteinte de cécité. Même si sur le coup ces plateaux furent pris de plein fouet, j’ai eu cette conscience de voir un psychothérapeute pour Vivre.

    Depuis, il n’y a pas de hasard, le thème du mémoire de maîtrise sur “l’horizon temporel”, m’a montré, je suis en gratitude envers la Source, que le présent est un point une fois que nous enlevons tout ce que nous avons ajoute (passé, futur). Puis, par la méditation, la sophrologie, je me tourne vers le coeur au coeur de la profondeur de l’être et ce que je découvre est un trésor.

    En faisant une heure de yoga et une heure de méditation et prière, dans cette vie, et chaque matin, je suis dans la conscience d’être, conscience d’écrire, conscience de marcher, conscience de voir, conscience d’écouter, conscience de …. C’est la conscience qui me permet de vivre au moment point.

    Réponse
    • J’aime bien cette citation de Philippe Guillemant : “Nos intentions causent des effets dans le futur qui deviennent les futures causes d’un effet dans le présent”
      En vivant en conscience avec une intentioninflexible, les synchronicités arrivent et des portes s’ouvrent…

  3. Bonsoir Ludovic.

    Oui, nos intentions a des répercussions dans le futur proche ou lointain. Notre pensée a un tel pouvoir dans l’Univers que nous ne soupçonnons pas. Et, la récolte est à la hauteur de se que nous avons semé.
    Oui, c’est juste en vivant en conscience, pas forcément avec une intention, c’est le vivre simplement comme nous respirons simplement, des synchronicités arrivent effectivement au moment où nous l’attendons le moins. Pas plus tard que samedi dernier, un homme au regard souriant et avenant à tourner la tête au moment où je passais. Ce regard incarne la douceur et c’est ce dont j’avais besoin.

    Réponse
    • Je partage entièrement !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.