Une fois que nous avons pris conscience de notre mécanisme de résistance, nous pouvons nous arrêter en devenant conscient de notre respiration.

J’ai donc commencé à pratiquer des respirations profondes en pensant à mes problèmes, en les acceptant mais sans chercher à les résoudre.

En me réfugiant dans ma respiration, dans l’instant présent, je trouvais comme un abri au milieu de la tempête. Les difficultés restaient présentes et inchangées, mais cet exercice me permettait de les observer et de prendre du recul.

Plutôt que de vouloir à tout prix changer la situation, j’ai commencé par changer ma réaction au problème. Et j’ai constaté que, bien souvent, en faisant confiance à ce qui va arriver, une solution finit par émerger du brouillard.

Et vous, prenez vous le temps de vous arrêter et de respirer ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

En te levant le matin, rappelle toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux - Marc Aurèle

4 Commentaires

  1. Bonjour, l’année de la liquidation de mon entreprise j’avais beaucoup d’angoisse face aux problèmes . J’ai pris des cours de sophrologie pour apprendre à me poser, à regarder les événements avec du recul et à respirer. Et cela a changé ma vie. Et aujourd’hui face un problème ou un événement , dès que je sens que l’angoisse va prendre le dessus, je me pose et respire profondément et je peux vous assurer qu’à l’intérieur de moi tout s’apaise. Je lâche prise et me dit qu’une solution va arriver et que je prendrai les choses comme elles viendront car je sais que ça sera juste.
    Belle journée

    Réponse
    • Merci Régine pour ce partage. Oui, la respiration est un outil que nous avons tous à portée de main.

  2. J’adore l’entrepreneur Zen de la qualité de leur formation car elle contribue au succès des entrepreneurs

    Réponse
    • Oui, tout est question d’état d’esprit !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.