En retrouvant les capacités d’émerveillement d’un enfant, la perception de notre environnement change et nous redécouvrons la beauté de ce qui nous entoure.

Récemment, après avoir pratiqué un exercice de pleine conscience, j’ai découvert de nouvelles facettes des paysages que je vois pourtant chaque jour ! J’ai découvert de nouveaux sons, de nouvelles odeurs, et j’ai perçu la vie sous un nouveau jour…

En refusant la joie de vivre, nous devenons négatifs, pessimistes, nous nous décourageons facilement. En retrouvant la joie de vivre, nous rions de plus en plus chaque jour.

En prenant l’habitude de nous arrêter sur les petits plaisirs de la vie, de nous en émerveiller, nous retrouvons la simplicité du petit enfant.

Et vous, arrivez-vous à vous émerveiller comme quand vous étiez enfant ?

Bonne journée !
Ludovic

Qui garde son âme d'enfant, ne vieillit jamais - Abraham Sutzkever

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.