Autant que possible, je m’entoure de personnes positives, inspirantes, qui font en sorte de me faire grandir plutôt que de me diminuer, de personnes qui regardent les possibilités plutôt que les obstacles, de personnes qui regardent mes forces plutôt que mes faiblesses.

Je m’entoure également de personnes qui croient en moi, quoi qu’il arrive. Après mon échec professionnel, le nombre de personnes qui semblaient croire en moi a fortement diminué et je me suis appuyé sur un cercle restreint : ma femme, en premier lieu, puis ma famille proche, quelques amis et quelques collaborateurs fidèles qui ont continué à me faire confiance.

En nous entourant de personnes positives, qui nous poussent à utiliser pleinement notre potentiel, qui croient en nous, notre confiance en nous augmente beaucoup.

C’est dans les moments difficiles que nous prenons vraiment conscience de l’importance de la confiance que nos proches placent en nous ! Lorsque j’étais au fond du trou, la confiance de mes proches m’a aidé à reprendre progressivement confiance en moi, à m’ouvrir de nouveau à la vie et à percevoir la lumière au bout du tunnel.

Trois questions à vous poser sur votre entourage :

  1. Êtes-vous entouré de personnes qui vous inspirent et vous motivent, qui vous aident à vous ouvrir au monde ?
  2. Est-il possible de vous éloigner de personnes qui vous vident de votre énergie et vous freinent ?
  3. Quelles actions concrètes pouvez-vous mettre en place dès maintenant ?

Je vous souhaite une bonne journée,
Ludovic

Il faut savoir ouvrir son cœur et dire ce qui nous ronge de l'intérieur. Les gens ne s'écoutent plus, ils ne savent plus regarder la vie avec le cœur. Savoir tendre la main, dire bonjour, sourire à un inconnu sont les bases pour vivre dans un monde meilleur.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.