En tant qu’entrepreneur, on doit souvent prendre des décisions rapidement et il est souvent difficile de ne pas céder à l’urgence ou la pression des événements.

Mais réagir à ce qui arrive plutôt que d’agir avec conscience et discernement provoque souvent de mauvaises décisions !

Je l’ai appris à mes dépens : il y a quelques années, une de mes usines s’est retrouvée fragilisée par la crise économique et elle a commencé à perdre beaucoup d’argent. Il m’a semblé alors opportun de passer le flambeau en cherchant un repreneur.

Mais une telle décision est nécessairement soumise à l’agrément du comité d’entreprise. Celui-ci a voté contre cette décision.

Sous la pression des événements, je me laisse envahir par ma peur de ne pas pouvoir sauver cette entreprise. Je décide donc de pas prendre en compte cet avis consultatif. Sauf que le comité d’entreprise décide de m’assigner devant le tribunal correctionnel…

C’est alors le début de l’enfer pour moi… J’ai décidé de partager cette expérience dans mon livre “j’ai perdu 40 millions d’euros et j’ai découvert une vie pleine de sens“.

Découvrez la suite de cette histoire sur mon blog : https://www.ludovic-breant.com/

Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.