Je consacrais une bonne partie de mon temps à juger les autres, et à me juger. Dans toutes circonstances, une petite voix me disait : “Il n’a rien compris”, “Il n’est pas assez comme ceci ou trop comme cela”. Je jugeais les autres : mes proches, mes enfants, ma famille, mes amis, les personnalités politiques… Je jugeais mon pays, les classes sociales, ma religion…

Et je me jugeais aussi constamment : mon apparence, la distance que je mettais par rapport aux autres… Le monde est le miroir de nous-mêmes, et je craignais fortement les jugements
des autres : “Qu’est-ce qu’ils vont penser de moi si je ne réussis pas ?”, “Qu’ont-ils pensé de moi pendant mon intervention”… ?

Un beau jour, j’ai fini par comprendre en pratiquant mon jogging du matin : tant que je n’aurai pas travaillé sur ma peur du jugement et de la culpabilité, je continuerai d’être la cible de jugements.

Faisons de chaque jugement que nous manifestons une occasion d’observer ce qui se passe en nous.

De vôtre côté, êtes-vous parvenu à vous libérer du jugement des autres ?

Belle journée,
Ludovic

Je ne m’intéresse qu’aux qualités des gens. J’ai moi-même des défauts, comment me permettre de juger ceux des autres ? Gandhi

5 Commentaires

  1. Bonjour

    Comment faire pour se libérer du jugement des autres et du sien?

    Réponse
    • Bonjour Sandra.
      Voici mes réponses en vidéo en espérant qu’elles vous apporteront une aide :
      Comment se détacher du jugement des autres : https://youtu.be/IqKjE2tPgAM
      Comment dépasser sa peur du jugement : https://youtu.be/C0FMBf0G3cU
      Bien à vous

  2. J’avoue avoir beaucoup de mal à appliquer le non-jugement en “globalité”
    Je ne sais pas comment me libérer du jugement et même parfois de la “condamnation” que je porte sur des personnes acteurs de cruautés…….
    Peut-on réellement s’exempter de TOUT jugements….
    Si nous ne jugeons pas, la seule alternative serait-elle l’amour ?… je n’arrive pas à envoyer de l’amour à ceux qui font du mal en toute conscience….
    Non je n’y arrive pas…
    Il semblerait que j’ai des limites à dépasser ou repousser….

    Réponse
  3. …ou dois m’accepter dans ces limites qui sont les miennes ?
    Sans me juger ?

    Réponse
    • Merci Cendrine pour vos partages.
      Pour ma part, je vous livre en vidéo mon expérience: https://youtu.be/C0FMBf0G3cU
      Bien à vous

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.