La véritable liberté exige de s'affranchir de l'égo et de son cortège d'émotions - Matthieu Ricard

L’ego est cette entité qui se concentre sur nos problèmes, nos défauts et nos imperfections. C’est la petite voix dans notre tête qui n’arrête pas de critiquer et de comparer, de commenter chacune de nos actions.

En arrêtant de lui faire plaisir, nous arrêtons aussi de rechercher la supériorité ou la domination ; nous ne ressentons plus le besoin de nous plaindre et nous sentons en accord avec ce qu’il y a de plus grand en nous.

N’étant pas suffisamment valorisé, notre ego se met à développer des mécanismes de compensation : attaquer, critiquer, défendre, rejeter, juger. Il peut affirmer qu’il a raison alors qu’il a tort, il veut prouver qu’il a raison…

Au lieu de lâcher prise, l’ego cherche à avoir le dessus, à se justifier, à comparer (“je suis mieux que, moins bien que…”).

Et vous, parvenez-vous à vous libérer de la critique et de la comparaison ?

Je vous souhaite une belle journée et un bon week-end.
Ludovic

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.