S'abandonner, ce n'est pas se jeter dans le danger ni baisser la garde, c'est plutôt se demander ici et maintenant : que faire ? Alexandre Jollien

Je suis dans l’avion de retour d’Afrique, et je lis un chapitre du philosophe Alexandre Jollien traitant de l’abandon (Vivre sans pourquoi).

je suis contraint de m’abandonner aux mains des pilotes… et je décide d’arrêter de m’inquiéter et de me mettre sous tension concernant la cession de plusieurs de mes immeubles. Je demande à l’univers d’être bienveillant et de s’occuper pour moi de ces ventes. Je fixe le cap (la cession de mes immeubles), l’univers s’occupe de l’intendance et je lâche prise !

Je peux ainsi m’occuper “ici et maintenant” de mes nouveaux projets, dont la mise en place de mes blogs pour aider des personnes à transformer leur vie un jour après l’autre.

Et vous, savez-vous vous abandonner à la vie ?

Bonne journée,
Ludovic

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.