L'abondance c'est aussi reconnaître la valeur de ce que l'on a déjà - Catherine Labbe

Dans nos sociétés matérialistes, la précipitation pour acquérir davantage nous empêche par ailleurs de goûter la valeur plus profonde de ce que nous possédons déjà… Pour ma part, j’ai longtemps fait le jeu du système en étant occupé par une frénésie d’acquisition de biens matériels.

Pourtant, d’autres sociétés nous montrent qu’il est possible de vivre autrement. Les peuplades reculées d’Amazonie, par exemple, jouissent d’une prospérité naturelle, qui n’est pas issue d’une compétition économique. Ces personnes vivent en accord avec les lois immuables de la nature ; elles n’ont pas d’argent, pas de propriété, pas d’accumulation de biens et pourtant, elles n’éprouvent aucun manque. Elles vivent simplement le moment présent et profitent pleinement de ce qui est à leur disposition.

Et vous, profitez-vous pleinement de ce que vous avez déjà ?

Je vous souhaite une agréable journée,
Ludovic

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.