Finalement, qui sommes-nous ? La plupart du temps, c’est l’ego, notre petit moi, qui répond à cette question. Et il y répond par une identification : “je suis un homme d’affaires”, “je suis un père de famille”, “je suis un créateur et un développeur d’entreprise…”, “je suis Français”, “je suis amateur de beaux voyages”…

Mais tout ce à quoi notre petit moi s’identifie est amené à disparaitre. En réalité, nous sommes véritablement “ce qui en nous ne vieillit jamais : la capacité d’aimer, de contempler, de savourer, de donner, de créer, d’apprendre, de transmettre…”.

Nous sommes ce qui nous fait vibrer, nous sommes nos talents, nous sommes ce que nous aimons réellement faire. Nous pouvons à tout moment abandonner notre ancien habit, notre ancienne identité et commencer une nouvelle vie. C’est une question de choix. Chaque nouveau jour, chaque nouvelle heure, chaque nouvel instant peut marquer un nouveau départ, une nouvelle orientation.

Nous avons tous des histoires semblables et nous devenons tous la somme des événements qui nous sont arrivés. Mais nous devons nous libérer de ce passé ! Chacun de nous peut se transformer et devenir ce qu’il veut être plutôt que ce qu’il a toujours été.

Et vous, qui êtes-vous réellement ?

Bonne journée,
Ludovic

Se considérer comme supérieur aux autres, c'est être soi-même son pire ennemi et aller droit à la ruine. Le mal, la peur et la souffrance, qui règnent en ce monde ont la même origine : l'attachement au

4 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis bien d’accord avec vous, mais nos semblables ont tendance à vous mettre dans une boîte, un profil (cela rassure).

    Aussi l’indépendance financière est un moyen d’être libre de changer de profil et donc d’activité mais dans l’immobilier cela me semble dangereux :
    – Le milieu est compliqué.
    Qui n’a pas eu de malfaçons dans son logement ?
    Les locataires seront-ils fiables ? Il existe des solutions mais couteuses.
    – De plus en plus de personnes investissent dans l’immobilier (les prix montent)

    Cordialement

    Bruno

    Réponse
    • Merci Bruno pour votre témoignage.
      Vous avez raison dans tout ce que vous dites.
      Je crois personnellement qua la liberté financière est possible à chacun : c’est une question d’état d’esprit et l’immobilier peut être un formidable levier pour acquérir cette liberté.

  2. Merci Ludovic? J’y travaille et tes conseils me sont précieux bonne journée à toi

    Réponse
    • Merci à toi Isabelle

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.