Vivre sa passion - Entrepreneur Zen

Je vivais une vie très confortable sur le plan matériel, mais je m’éteignais à petit feu jusqu’à ce que je décide d’écouter mon ressenti et de vivre de mes passions.

Certaines personnes font de la sécurité et de l’accumulation de biens matériels le but de leur vie. Combien de fois l’ai-je entendu chez des jeunes (“D’abord, je vais obtenir un travail qui me permette de vivre confortablement, après je vivrai de ma passion : la musique, le chant, la peinture, l’écriture…”) ou chez des personnes plus âgées (“Je ne peux pas quitter mon travail confortable pour réaliser ma passion, on verra plus tard”… à la retraite ?).

D’autres ont plein d’idées et de projets ; ils imaginent de nombreux scénarios mais n’en commencent jamais aucun ou reportent constamment à plus tard. D’autres encore réalisent une multitude de tâches urgentes dans la journée sans jamais prendre le temps d’identifier réellement ce qui les fait vibrer ou de préciser leur vocation, leur rêve.

Et vous, vivez-vous vos passions ?

Bonne journée,
Ludovic

Vient un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore. (Anais Nine)

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.