Comment ne plus se disperser ? - Entrepreneur Zen

En revenant à quelques principes élémentaires et en se les rappelant souvent, il est possible de retrouver une certaine sérénité.

Voici quelques principes que je m’applique à moi même pour ne pas me laisser emporter par le flux incessants des solllicitations et revenir à l’ici et maintenant.

Je vous souhaite le meilleur
Ludovic

4 Commentaires

  1. Bonjour Ludovic

    MERCI pour ces partages… tout simplement MERCI !

    Je suis à mon compte comme consultant, et je me retrouve tout à fait dans tes propos. J’ai initié le changement, ne me retrouvant plus dans cette matrice productiviste sans sens, car j’ai démarré une formation de psychothérapeute depuis bientôt 3 ans.
    Bref, cela fait du bien d’entendre un entrepreneur de votre “calibre” parler de ici & maintenant, etc… Ces notions devraient être plus vastement rependues dans les entreprises (cela fait partie de mon projet futur). Comme quoi tout cela n’est pas incompatible.

    Je suis également vos conf. car en poursuite de divers investissements financiers pour permettre une transition professionnelle sereine. Je n’ai pas signé de formation encore pour le moment 😉

    Belle journée à toi

    Réponse
    • Merci Jérôme pour ton témoignage et bravo d’avoir fait le pas pour une vie pleine de sens

  2. Bonsoir Ludovic.

    Papillonner est de faire plusieurs choses à la fois sans être pour autant dans la présence de l’oeuvre. De plus en plus, je veille d’être dans l’instant point pour vivre pleinement l’acte, le dire. C’est un peu la fable de La Fontaine du lièvre et de la tortue. Papillonner est le Lièvre qui nargue la tortue qui avance en son pas. L’histoire est que la tortue est arrivée à destination avant le lièvre qui lui fut bien rapide. Être en pleine conscience de nos petits pas, la conscience de la posture du corps, la conscience d’agir, de dire permet à tout à chacun d’arriver à destination en son pas. En réalité, Être conscient de chaque mouvement, de ce qui nous entoure inhile le concept temporel qui n’existe pas. Et pourtant, ce qui est rendu manifesté l’est totalement.

    Réponse
    • Merci pour ce partage Pascale

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.