La réponse à cette question posée par un de mes mentors, François Lemay, n’est pas évidente.

En travailant un peu sur soi chaque jour pour devenir la meilleure version de soi-même, on s’offre une chance d’oeuvrer pour un monde meilleur.

Mais que le chemin est long !

N’hésitez pas à laisser votre commentaitre sous cette vidéo : https://youtu.be/6nM6R80G1fU

Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic

4 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour ce sujet de réflexion. Cette simple question a mis en lumière tant de choses à modifier encore dans mon comportement. Cette question m’a donné tant de volonté de faire encore mieux chaque jour Merci

    Réponse
    • Merci Cendrine de ce partage en toute authenticité

  2. Ouah ! Si le monde était à mon image Serait-il meilleur ! Je suis petite face à cette citation.

    Depuis plus de 20 ans, je travaille sur moi car nous avons plusieurs casseroles des vies passées de l’Âme qui nous incarne. Et, chaque jour durant, je veille à changer des choses au sein du lieu, à améliorer la relation avec les autres en étant au service de la vie, à être le plus souvent consciente d’être, d’agir, de dire.
    Je retiens une citation de Jésus qui dit à ses disciples : « ne fait pas ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ». Cette citation, je l’a sort à chaque fois qu’un élève utilise un comportement de vengeance ou déviant envers ses pairs. Une autre citation me plait à visiter et parfois à semer : « balaye devant ta porte avant de voir la paille chez l’autre », une autre encore « avant d’harmoniser le monde commence à harmoniser ce qui en toi ».

    Pas plus tard que ce week-end, quand je dis que parfois je peux être atteinte de surdité ou de cécité, c’est l’impatience et perdre patience qui ont jaillit en conscience.
    Durant la semaine de vacances, j’ai travaillé pour connaître, savoir et savoir-faire en aromatologie, en réflexologie, en anatomie et physiologie dans l’objectif de pouvoir servir la vie par ces biais, entre autres. Les effets, au bout de 4 jours, sont venus rapidement et sans appel : je ne pouvais plus travailler. Et, oui, j’ai pris conscience en cours de journée que j’étais impatiente de savoir, de connaître et qu’il m’arrivait de perdre patience car je n’y arrivais pas. J’étais burin. J’ai accepté, puis le lendemain, j’ai vécu une journée de conscience d’être, de faire avec patience, et Paix intérieur.

    Oui, avant que le monde soit meilleur, apprenons à être meilleur envers soi. J’ai consciente qu’un travail d’élévation spirituelle nécessite du temps, de la patience. Toute notre vie sur Terre est un chemin d’élévation spirituelle. Plus nous sommes en Paix, en Amour, en Sagesse de l’intérieur, plus notre entourage en bénéficie.

    Réponse
    • Faire son introspection en toute conscience pour harmoniser ce qui peut l’être. Merci pour ce témoignage Pascale.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.