J’ai été abasourdi par les propos tenus par la Ministre déléguée à la transition écologique.

Pour Emmanuelle Wargon, « le modèle du pavillon avec jardin n’est plus soutenable » ! La maison individuelle est-elle réellement un non sens écologique, économique et social ?

Voici 7 bonnes raisons de continuer à vivre ou à investir dans une maison individuelle : https://youtu.be/gCbdzD1jG5Q

Je vous souhaite le meilleur !
Ludovic

4 Commentaires

  1. Bonjour Ludovic, la plupart du temps je me retrouve dans tes partages, mais pas cette fois, et pour des raisons strictement réalistes de limites environnementales. J’ai vécu mon adolescence dans la maison individuelle de mes parents, sur un grand terrain et à la campagne. Aujourd’hui, la campagne a disparu, et les promoteurs bétonnent chaque parcelle d’herbe pour construire des maisons de 80 ou 100m² sur des terrains de 200m²… Une sorte de HLM horizontal, avec un cadre de vie médiocre assorti d’un désastre environnemental. Les seules constructions individuelles qui devraient avoir cours à l’avenir devraient être comme ce qu’a présenté Dirk Kober (filière paille) lors de ton excellent séminaire à Lagord : n’avoir aucun impact sur les sols et la nature, et être autonomes énergétiquement. Or, les maisons proposées par la majorité des promoteurs (lotissements bétonnés, ou d’autres plus cossues avec piscines bétonnées « classiques »…à remplir !) sont des non-sens écologiques. Est-il possible d’ouvrir les yeux ? Nathalie

    Réponse
    • Bonjour Nathalie
      L’idéal en effet est de construire des maison saines et autonomes en énergie. J’ai expliqué d’ailleurs dans cette vidéo que nous avons plusieurs projets pilotes dans ce sens.
      A très bientôt

  2. Bonjour Ludovic,
    Autant j’apprécie vos newsletters, autant je ne suis absolument pas du tout d’accord avec vous sur la ou les contradictions d’être propriétaire d’une maison INDIVIDUELLE.
    Vous le dites dans votre vidéo: « Je ne supporte pas la proximité dans les immeubles ». Cette approche, comme votre maison est une approche individuelle.
    Elle va à l’encontre de solutions individuelles pour limiter le réchauffement climatique et le respect de la collectivité humaine.
    Valoriser un bien, être propriétaire d’une maison individuelle, avoir une piscine, créer des pièces supplémentaires, bétonner des terres agricoles, sont une surconsommation écologique d’un logement.
    Votre jardin est-il un jardin d’agrément avec sa pelouse qu’il faut arroser ou un jardin en permaculture dans le respect de la Terre et de la terre?
    Dans les copropriétés, l’isolation permet le « vivre ensemble ». L’intelligence humaine en forte diminution est le mal être qui engendre ce besoin d’individualité. Les choix des personnes de vivre dans les villes est un choix et une liberté.
    Il y a tellement de choses à dire sur le fait d’investir proprement que je n’ai pu déterminer dans votre démarche qu’une chose contraire à la prise de conscience collective du réchauffement climatique dû à un abêtissement de l’espèce humaine et la rendre dépendante affectivement de la consommation et de la surconsommation qui ne pourra amener qu’à la déliquescence et de son auto-destruction.
    Apprenons à s’arrêter (le premier confinement en a été la preuve: rallongement de la durée des ressources planétaires). Quand l’activité humaine s’arrête, la planète revit. Là où on construit une maison individuelle, nous pourrions construire sur ces parcelles une surface réellement utile avec des matériaux nobles et les outils pour une autonomie maximale (sans piscine: les piscines municipales sont là pour ce plaisir, la mer est également encore meilleure pour la santé et la planète).
    Bref, la ministre a raison dans un certain sens mais les propos et les élections présidentielles approchant sont à affiner fortement.
    Bien à vous,
    Jérôme
    Thérapeute en épigénétique et Naturopathe en formation

    Réponse
    • Bonjour Jérôme
      Je suis également partisan de construire des maisons saines avec des matériaux biosourcés et qui tendent à l’autonomie.
      D’ailleurs nous allons réaliser ce type de constructions qui pourront servir de modèle à d’autres.
      Bien à vous

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.