Prenons conscience que le bonheur n’est pas un état permanent. Il apparait et disparait dans nos vies. C’est la raison pour laquelle il est bon de savourer chaque instant de bien-être. Comme le dit souvent ma maman : “Profitez des bons moments quand ils sont là !”.

Et même dans l’adversité, conservons nos petites minutes de bonheur. Si un malheur survient, accueillons-le en nous rappelant qu’il finira par passer car après l’ombre vient la lumière.

Lorsque j’étais devant les juges du tribunal correctionnel pour délit d’entrave, j’ai vécu l’un des pires moments de ma vie. Malgré tout, j’ai réussi pendant quelques instants à me raccrocher aux gazouillis des oiseaux, qui m’ont paru magnifiques et m’ont certainement préservé du désarroi total. Merci la vie…

Puisque les moments de bonheur ne durent pas, puisque les moments de malheur ne durent pas, évitons de vivre des très hauts et des très bas pour être en paix et vivre en harmonie. Ainsi, laissons décanter les victoires sans ressentir une grande excitation, ne nous révoltons pas après un échec…

Et vous, parvenez-vous à vous concentrer sur les événements du présent pour accéder au bonheur ?

Bonne journée,
Ludovic

Sois heureux un instant, cet instant c'est ta vie

1 Commentaire

  1. Mon avenir professionnel est encore trop fragile avec beaucoup de questions sans réponses. Alors si je veux malgré tout vivre bien, sereinement, je vis pleinement chaque journée. Et je remercie la vie tous les soirs pour chaque journée écoulée. Je me suis rendu compte qu’ en vivant ainsi la vie quotidienne était remplie de petits bonheurs. Et quand un problème survient, je me pose et me raisonne en me disant qu’ une solution va arriver. On vit beaucoup mieux ainsi pour soi même et aussi pour notre entourage.

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.