Le don de soi est un signe intérieur de richesse

En matière de don, nous devons prendre garde à notre manière de faire. Chercher à atteindre le bonheur, la paix, la joie aux dépends des autres – en les ignorant ou en ignorant leurs besoins – n’est pas un signe d’évolution personnelle. Avant de se donner à soi, il convient de se poser la question de ce qu’on peut donner à un autre…

Le plus important est l’intention cachée derrière le don : les personnes qui offrent “à reculons”, en ayant l’impression de perdre quelque chose, ne fournissent pas d’énergie à leur don ; à l’inverse, quand le don vient du cœur, et que l’intention est de créer de la joie et du bonheur, le retour reflète cette intention.

Et vous, quelle est votre intention quand vous donnez ?

Bonne journée,
Ludovic

4 Commentaires

  1. Le don du coeur est fait sans attente, que ce soit un merci, un compliment, quelque chose en retour de concret ou non …
    Notre éducation ne nous a pas toujours montré cet exemple, donc nous ne savons pas et il faut apprendre à “donner sans condition”, c’est à dire en “se retirant” en laissant son ego de côté, qui lui “exige” un retour. Ce don est alors un don d’amour véritable.

    Egalemen, lorsque l’on donne (en dehors d’une demande de l’autre) c’est nous qui prenons la décision de donner et donc l’attente d’un merci devient une règle de bienséance qui est agréable certes mais non obligatoire si nous savons, encore une fois, mettre notre ego de côté.

    Réponse
    • Merci beaucoup Martine pour ce témoignage. Gratitude !

  2. Qd je donne….c par amour….!!! je récolte de la joie et du bonheur….!!! Ca dépent si j’ en ai ou pas….!! c tt….bnne soirée…

    Réponse
    • Merci Clara pour ce partage.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.