Selon les végétariens, l’homme ne serait pas fait pour manger de la viande, son tube digestif est trop long, sa bouche trop petite et sa denture faite pour mastiquer et non pour déchirer. Pourtant, nous consommons 80% de produits animaux et 20% de végétaux.

Le Professeur Henri Joyeux estime que nous serons en bien meilleure santé en inversant ce rapport. De plus, il serait préférable de choisir des produits issus de l’agriculture biologique, biodynamique ou de la permaculture. Le Professeur ajoute qu’en plus des quatre à six fruits ou légumes frais de saison conseillés au quotidien, les fruits secs (amandes, noix, noisettes…) apportent un bien meilleur calcium que les produits laitiers.

Le docteur Christian Tal Schaller, auteur de Végétal vivant varié, enseigne la règle d’or de l’alimentation saine : “la règle des trois V” (végétal, vivant, varié), qui permet de trouver son équilibre alimentaire personnel. Les aliments vivants sont les fruits, légumes, graines, oléagineux et autres aliments consommés tels que la nature nous les offre, sans cuisson ni manipulation industrielle. Pour ma part, j’applique en partie la “règle des trois V” depuis plusieurs années avec un grand bonheur et une vitalité retrouvée.

Avez-vous essayé la nourriture végétale ? Merci de partager vos expériences.

Je vous souhaite une agréable journée et un bon week-end, à lundi.
Ludovic

Il est évident que la nourriture normale de l’homme est végétale - Charles Darwin

2 Commentaires

  1. merci pour tes conseils Ludovic que je connaissais un peu.
    Pour ce qui me concerne suis un cas à part puisque je n’ai plus d’estomac suite à un accident ménager et que l’on m’a reconstitué un œsophage avec une partie de mon intestin je ne peux pratiquer cette règle mais je la conseille à tous ceux qui peuvent …

    Réponse
    • Tu nous offres une sacré leçon de vie Isabelle !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.